La broderie et la dentelle

 

Parmi les activités des sœurs, la broderie et la dentelle occupent une place importante. Si quelques-unes des œuvres réalisées sont décoratives, la plupart d'entre elles sont destinées au culte divin. « Rien n'est trop beau pour le Bon Dieu » disait le saint Curé d'Ars. Les oeuvres sont confectionnés avec des étoffes précieuses, de fil de soie, d'argent et d'or... et surtout beaucoup de temps et de patience !

« Après l’architecture qui élève les temples il n’est peut-être pas d’art qui contribue davantage à la splendeur du culte divin que la broderie religieuse, dont la mission est de parer les autels et d’enrichir les ornements des ministres du sanctuaire. Nous savons que dans tous les siècles de l'Église les plus illustres princesses se sont plu à le cultiver, comme si leur foi n’eut pu souffrir qu’il y eût plus de richesse et de goût dans leurs propres parures que dans les vêtements des représentants de l'Église aux moments solennels où ceux-ci forment autour de l’autel la cour céleste du Roi des rois ». Album de broderie religieuse par A. Martin

 

 

broderie calice

broderie pale01

La broderie est un art de décoration qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils simples, parfois en intégrant des matériaux tels que paillettes, perles voire pierres précieuses.

 

 

 

 

 

 

La dentelle est un tissu sans trame ni chaîne, généralement en fil de soie ou de lin, exécutédentelle soeur à la main à l'aide de points semblables ou non, formant différents motifs.